La Sérénade Royale de la Galerie des Glaces - Versailles

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

« La Sérénade Royale »
Dans la Galerie des Glaces du Palais de Versailles
A l’invitation de Versailles Spectacles

Tous les samedis du 18 juin au 3 septembre 2011
Deux représentations de 45 minutes à 18h30 et 19h30
8 danseurs, 1 personnage de théâtre et 5 musiciens

Tous les samedis d’été, la Galerie des Glaces s’illumine pour accueillir au coucher du soleil, les Bals de cour de deux rois voués au mythe solaire, Louis XIII et son fils Louis XIV. Les neuf danseurs de L’Eclat des Muses - Cie Christine Bayle, dont un joyeux Arlequin, exécutent d’abord, en exclusivité, un nouveau style virtuose issu de la recherche de la Compagnie sur le début du XVIIe siècle, appelé déjà la Belle Dance,dans les Bransles, Gavotte, Courante, Allemande, Passepieds, puis des danses du répertoire baroque, que la L’Eclat des Muses défend depuis sa création, dans les Courante, Menuet, Sarabande, Loure et Forlane. La chorégraphe Christine Bayle a recréé le style et l’ordre exact des Bals des deux périodes, interprétées aux sons des partitions d’origine jouées par « Passo Finto », l’ensemble de musiciens de la compagnie, sous la direction de Patrick Blanc.

*

Tel père, tel fils… le premier, Louis XIII, aimait chasser avec ses compagnons sur le lopin de terre dominant les étangs de Versailles, tellement qu’il y fit construire un petit château, adopté ensuite et magnifié par son fils, Louis XIV, grand ordonnateur de fêtes, décidé à y vivre avec toute sa cour.

Tous deux grands amateurs de guitare, de danse, de Beaux-Arts, ils joignent au labeur de l’Etat, le plaisir du délassement dans les Bals et divertissements en musique où ils manient grandeur et simplicité, raffinement et richesse, rigueur et comique mais aussi entraînement au combat. En effet, le Bal n’est-il pas la réplique plaisante de la guerre, avec ses stratégies, ses enjeux, ses développements, ses « figures », ses intrigues et ses surprises, ici sous forme de danses de caractère et de rôles sortis tout droit de la commedia dell’arte ?

Le répertoire de la Belle Dance, le plus représentatif des grands chorégraphes (Pécour, Feuillet) et descompositeurs d’époque (Lully, Marais, Campra), révèle de véritables bijoux dans la Galerie des Glaces, écrin construit pour eux, et se marie merveilleusement au tout nouveau répertoire inédit recréé depuis plusieurs années par Christine Bayle avec l’Eclat des Muses, pour lequel elle a reçu l’Aide aux EcrituresL’Aide à la mise en valeur des répertoires et une Aide à la Recherche du Ministère de la Culture et de la Communication.

Les chorégraphies de société du début du XVIIè siècle, sont recréées pour la première fois en France d’après deux manuscrits et traités de danse, Instruction pour danser (ca1612) et Apologie de la Danse(1623) et sont dansées sur leurs musiques d’origine, à partir du recueil « Terpsichore » de Michael Praetorius ; s’y ajoutent plusieurs pièces de musique du Ballet de la Merlaison composées par Louis XIII et revues par Patrick Blanc.

Le Ballet de la Merlaison, entièrement restauré pour la musique et totalement créé pour la chorégraphie de théâtre, verra le jour dans deux avant-premières, les 17 et 18 septembre prochain à L’Abbaye de Royaumont avec la Fondation Royaumont et le Festival baroque de Pontoise.

Musique : Louis XIII, Marais, Lully, Campra, Vivaldi
Conception et direction chorégraphie : Christine Bayle
Direction musicale : Patrick Blanc
Danseurs : Pierre-François Dollé, Elyse Pasquier, Emmanuel Soulhat, Irène Feste, Hubert Hazebroucq, Gudrun Skamletz, Caroline Ducrest, Loubomir Roglev, Olivier Collin

Musiciens : Patrick Blanc, Béatrice Delpierre, Robin Joly, Nathalie Petibon, Camille Antoinet, Domitille Vigneron, Stéphane Tamby, Emmanuel Vigneron, Gérard Rebours

“Pendant tout l’été, la château de Versailles vous propose de revivre un épisode de la vie quotidienne de la cour de Louis XIV… Danseurs et musiciens de la compagnie L’Eclat des Muses - Cie Christine Bayle investissent ainsi la Galerie des Glaces pour la suite et fin de la Sérénade. Là les danseurs se séparent en trois couples et proposent des démonstrations de danse d’époque. Toujours au son d’une musique baroque. Un régal pour les oreilles et les yeux…” (F.Cédolin, Les Nouvelles des Loisirs, 16 Juin 2010)

Galerie des Glaces - Château de Versailles – Place d’Armes – 78000 Versailles
Entrée par la Grille d’Honneur
Versailles Spectacles www.chateauversailles-spectacles.fr

Pour plus d’informations, contacter Christine Titi,
Chargée de communication, L’Eclat des Muses / 01 45 40 30 10 / communicationedm@sfr.fr

Erratum : erreur dans le nombre de danseurs dans le communiqué publié le 10 mai 2011 - 8 danseurs, un personnage de théâtre et 5 musiciens

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »