Inédit - Le Ballet de la Merlaison

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Inédit - Le Ballet de la Merlaison
Les avant-premières
Générale publique
Vendredi 16 septembre à 18h00

Avant-premières
Samedi 17 septembre à 17h30,
Report en cas de pluie dimanche 18 septembre à 14h
Dimanche 18 septembre à 18h00,
Report en cas de pluie lundi 19 septembre à 19h

Dans le Jardin du cloître rénové de l’Abbaye de Royaumont
95270 Asnière sur Oise

9 Danseurs, 12 musiciens
Avec la participation de 11 danseurs élèves du CRR de Cergy-Pontoise

Un Bal, un groupe de jeunes gens en chaîne, une fête étrange… bruits d’oiseaux… une chevauchée…Courtisans masqués,  drôles d’oiseaux, (dam)oiseaux et travestis deviennent les personnages de notre fiction, où émerillons, leurres, serpes, filets et bâtons, vrais et faux oiseaux de paradis fondent en vol sur les danseurs, et tous jouent, du mode noble au burlesque, à la conquête guerrière et galante.
Le Ballet de la Merlaison, l’œuvre à la légèreté jusqu’alors insoupçonnée d’un roi artiste, réputé mélancolique, Louis XIII qui s’est risqué « à créer son ballet » sur le thème d’une « petite chasse », la chasse au merle, évoquée par le mot Merlaison qu’il invente lui-même pour l’occasion. Il le crée, il le danse avec ses compagnons pour le Carnaval de 1635, à Chantilly puis à Royaumont.
Près de quatre siècles plus tard, il nous est donné de faire le lien sur une période inconnue, entre la Renaissance et l’art sous Louis XIV et de s’aventurer à la découverte de ce ballet. Fondée sur de nombreuses recherches, cette création remet en scène la partition de Louis XIII, restaurée et « enchantée » par l’instrumentation et l’ornementation de Patrick Blanc. Christine Bayle découvre des danses de société inédites du tout début XVIIe siècle, ré-écrit aujourd’hui toutes les chorégraphies du Ballet, disparues. Elle « croque » les rôles des personnages d’origine, elle s’aventure, avec l’équipe de L’Eclat des Muses, dans la mise en scène et découvre, dans le respect du nombre d’intervenants dans chaque Entrée, la trame même du déroulement poétique et actuel du Ballet de la Merlaison.
Une co-production Fondation Royaumont, Festival Baroque de Pontoise et Centre National de la Danse de Pantin, avec la participation du CRR de Cergy-Pontoise. Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, de la DRAC Ile-de-France, de l’ADAMI, du Musée National de la Renaissance et la collaboration du CRR de Cergy-Pontoise.

Le programme
Préambule, composé par Patrick Blanc
Irruption d’un public d’aujourd’hui dans des branles d’ « alors », le Bal de cour sous Louis XIII : branle simple, branle gai, branle de Poitou et double de Poitou (manuscrit de Kassel) mâtinés de passepieds et d’une danse en gavotte, La Gillotte (Francisque Caroubel). Qui est le roi de la fête ?
Cavalcade, chevauchée de musique et de danse

Le Ballet de la Merlaison
Récit de l’Hiver
Entrée des Flamands : les respectables porte-cages d’émerillons (faucons)

Les Pages : le chef de vol, son aide et deux pages ou le début des hostilités !
Les Lorrains, marchands de leurres, ou les Lorrains leurrés… « le plaisir (du roi) ayant été de se mêler avec ses sujets en cet agréable divertissement, montre que les plus augustes majestés se trouvent bien aussi ailleurs que dans une sévérité sourcilleuse »
Le Major de la Merlaison et les deux Aides, ou affaire de faucons
Quatre Picoteurs, montre de la grande chasse
M. le Premier, cache le premier écuyer
Le Pourvoyeur des oiseaux et sa femme… de bouchère
Les Pistoliers ou la joyeuse menace
Le Gascon et La Lande… en goguette
Les Paysans : la traque buissonnière aux petits oiseaux
Le Scerpier : deux serpes valent mieux qu’une
Mascarin ou un Giboyeur, un preneur d’oiseaux à la pipée et un tendeur de filet ou le mystère de la traque… au merle… moqueur, vrai ou faux ?
Le Porte-arbalète, le porteur d’émerillons et le porte-merles descapés ou la ronde des « astres célestes », en chasse
Trois Nobles du Pays : saluts et courbettes en campagne
Air du Roy : Le roi, sa femme et la servante
Les Fermiers : danse du roi pour sa femme… et sa servante !
Marcilly et du Courbet : «… regardez les postures de ses jambes… » Pluvinel in La Leçon au roi, traité sur le cheval
Le Printemps en Mars : casque et roses
Grand Ballet, course dans le (dés)ordre

Sources du Ballet : manuscrit Philidor, Bibliothèque Nationale de FranceBranles du Bal Louis XIII et extrait du Ballet de Chantilly : Manuscrit de KasselFrancisque Caroubel : in Terpsichore de Michael Praetorius

La distribution
Création chorégraphique et mise en scène : Christine Bayle
Ecriture et conception musicale : Patrick Blanc
Création des maquettes de costumes : Thierry Bosquet
Réalisation de costumes : Atelier COSTHEA, Chris Crivellaro, avec la participation de Béatrice Guilleaume, Chris Vermandere
Masques : Den Masques, Chloé Cassagnes avec l’aimable bienveillance de Thierry François, Marielle Viallard
Lumières : Philippe Breton
Accessoires : Marielle Viallard et Laurent Hermet
9 danseurs : Pierre-François Dollé, Caroline Ducrest, Irène FesteHubert Hazebroucq, Morgane Legaret, Elyse PasquierLoubomir Roglev, Gudrun Skamletz, Emmanuel SoulhatAvec la participation de 11 danseurs du CRR de Cergy-Pontoise
12 musiciens : Patrick Blanc et François Lazarevitch : flûtes jouant également cornemuses et musettes
Liselotte Emery : cornets jouant également flûtes
Béatrice Delpierre : basson jouant également hautbois
Camille Antoinet, Céline Cavagnac, Michel Coppé, Hélène Platone, Pascale Clément : violons
Françoise Johannel : harpe
Gérard Rebours : guitares
Thibaut Roussel : luth

Evénements autour du Ballet de la Merlaison

Actions culturelles
- 13 septembre - 10h à 13h00 : 48 élèves de l’école d’Arts Plastiques Camille Claudel de Vauréal - sensibilisation à la danse, musique, costumes baroques. Croquis des danseurs et musiciens pendant leurs répétitions
- 13 septembre - 18h-21h : répétitions avec les élèves du CRR de Cergy-Pontoise : 11 élèves danseurs amateurs participent au ballet.

Exposition
Du 16 au 20 septembre, « La Merlaison, l’histoire d’une re-création », à la Bibliothèque musicale François-Lang. Ouverture au public de 10h à 20h
Conférence
Dimanche 18 septembre à 15h00 “A propos” : Le Ballet de la Merlaison, histoire d’une création à la Bibliothèque musicale François-Lang

Création dans le cadre de la Saison musicale de l’Abbaye de Royaumont et du Festival Baroque de Pontoise.
La tournée européenne du Ballet de la Merlaison débute le 22 mai 2012 à 20h45 au Théâtre Impérial de Compiègne.

Contacts
Christine Titi, chargée de communication et relation presse
Tel : +33 (0)1 45 40 30 10, communicationedm@sfr.fr
L’Eclat des Muses - Cie Christine Bayle, 204 avenue du Maine 75014 Paris, France
http://leclat.des.muses.free.fr

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »